Publié par : Xavier Bordes | 17 décembre 2012

CARAVANIER – 17.


17. INSURGÉ

.

Dénués de jugement tu les vis debout sur les remparts

.

Tous à charger de péchés un nuage émissaire

ils ne se méfiaient pas quand a claqué

le fouet de foudre du dieu

.

Pour lui complaire ils donnaient au Moloch

leurs enfants et se proclamaient «fidèles»

.

Tu n’as pas suivi les injonctions de l’écho

ni le roulement des rochers sur la pente

.

Les foules s’obstinent à leurs décadences

Les penseurs à leurs vaticinations

Et toi à tes solitudes.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :