Publié par : xavier bordes | 19 avril 2016

Outre le point de fuite


Outre le point de fuite

.

Lavé de soleil j’ai vu l’écueil qui me ressemble

avec son fanal droit comme un roi d’échec

dont ne brille la couronne que la nuit

Je l’ai vu dans un de ces rêves où l’on se souvient

du futur qui tremble en une chaleur de mirage

avec ses miroirs et ses fatae morganae

.

Qu’importe si j’en fais ici la confidence

en m’obstinant d’une façon analogue au ressac

Invisible est en moi la guerre que fait aux écumes

la mer qui m’habite et qui chaloupe les douleurs

dont l’humain auquel j’ai voix m’afflige

en tant que membre d’une espèce irresponsable

.

Ah je devine – de retour – l’empire grandissant

de quelque Finsternis de sinistre mémoire

Spadassins noirs avec Allah mit uns sur leur

boucle de ceinturon Délectation de voir

les sabres des bourreaux masqués qui décapitent

au nom d’un monodieu qui n’a plus rien d’humain

.

Lassé par mes propres visions je saisis ce roseau

où l’air se pose et fait semblant d’être un oiseau

auquel le moindre mur se sent capable de répondre

Je me laisse emporter vers les pâtures de l’azur

que tente de rallier la transhumance des nuages

À eux se mêle mon esprit – en brume travesti –

.

Et je dérive plus ou moins beyond the vanishing point !

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :