Publié par : xavier bordes | 28 décembre 2017

Rien de plus


Rien de plus

.

Un torrent Une goutte d’eau limpide comme l’air

L’oiselet coiffé de bleu qui ne tient pas en place

(et chaque bout de branche vibre un long moment

d’avoir été quitté) Une vigne qui vrille et spirale

en style corinthien Trois à quatre grands arbres

Une cabane d’ermite où puisse en temps de bise

se calfeutrer le Sage en lisant auprès d’un âtre

dont les bûches restituent les flamboyants étés

sous l’écorce accumulés selon le rythme des cigales

lancinantes

.                          Une soupe à l’oseille poireaux et fenouil

salée par une gracile main de Confidente

.                                                                                     Plus tard

le lit endrapé de lin frais et de laines dans l’ombre

– Que demander de plus avant la treizième heure ?

 

.

(2013)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :