Publié par : xavier bordes | 17 février 2018

Garde pour toi…


Garde pour toi…

.

Garde pour toi la solitude émanée du passé

L’image de Serge Lifar assis près de l’entrée

dans la pénombre d’une chapelle à Venise

Après tant d’autres hasards inexplicables

.

Déjà l’injustice du monde se dévoilait sang

et fleurs pourpres au cimetière marbré de l’île

Quel souci d’ordre réglait les rangées de cyprès

et quel clapot de mer dans le désordre de ton âme !

.

Le soleil finissait fastueux comme en sa galère

un doge qui se penche afin de jeter son anneau

qu’un éclair soude aux lumières approchantes

de la houle en retour du naufrage de l’horizon

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :