Publié par : xavier bordes | 18 avril 2018

Assainissement avant exode


Assainissement avant exode
.
Qu’ils soient pour certains copiés et même épanouis sur ton traitement de texte, ou d’autres non, quelle jouissance d’en avoir vu les brouillons se consumer comme un tas de feuilles mortes !
.
Certes, on ne parvient jamais à faire disparaître en leur totalité les indices engendrés par notre imperfection, mais l’impression d’avoir réduit en cendres les plus criants, quel soulagement !
.
À consulter la fumée, ainsi que jadis je l’ai fait souvent, on éprouve le sentiment qu’on asphyxie aussi les ratés intérieurs de nos pensées inabouties, de nos rythmes boiteux et formules inaptes.
.
Ce filet bleu qui sinue dans l’air paresseusement, se dissipe en dissipant les témoignages de nos insuffisances, mélangerait-il dans sa couleur justice et vérité, lors du courage d’une sentence ?
.
Toute une vie ! Toute une vie pour, sur le fameux « pèse-nerfs » d’Arthaud, parvenir à la subtilité nécessaire du discernement poétique, pleinement exercé, je l’imagine, d’ici un luste ou deux…
.
Il n’est que le soleil du couchant, cette aube inversée que n’éblouit plus sa propre ingénuité, pour enfler des airs de terre la voile de ta barque, et la joncher d’un or immatériel longtemps désiré.

 

.

1983-2018

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :