Publié par : Xavier Bordes | 15 mai 2019

D’un Amour toujours neuf


D’un Amour toujours neuf
.
Le feu claustré dans la pierre
s’il est amour se fait créateur
Par ses sentences tu deviens
alors le Pygmalion de la Muse
La beauté sculpte toutes choses
au fond des yeux de qui tu aimes
Là où palpite comme un coeur
et chancelle ce reflet dont tu nais
chaque jour avec chaque aurore

 

.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :