Publié par : Xavier Bordes | 29 décembre 2019

Tours d’ivoire


.
Tours d’ivoire
.
Aligner des phrases pleines de mirages, en un désert indéfiniment blanc, dénué de dunes et de subterfuges : étrange projet pour l’avatar d’un Syméon stylite en haut de sa colonne ironico-ionique – que j’ai souvent l’impression d’être. Comme lui,
.
je creuse, je creuse, sous la dictée d’une voix dont j’ignore la provenance. L’humus du langage me découvre l’une après l’autre ses strates : celle-ci d’argile rouge, celle-ci veine de charbon, plus bas l’avertissement d’une lave encore tiède.
.
Depuis peu, à force d’obstination, d’ailleurs risible, et de paroles quasi-calcinées, je sens que j’approche, ride après ride, du Laboratoire Central. Alors, comme dans l’huile de lin bouillant à point d’un peintre qui mijote ses vernis, ma plume frise.
.
En naîtront des tableaux dont les couleurs, nappées de suc enrichi au baume de Venise, conserveront une inoxydable fraîcheur, à la manière de ces papillons retrouvés au coeur de blocs d’ambre mêlés au sable des plages de la mer Baltique.
.
Protégés par leur parfum, leur infrangible transparence, leur silence d’or et leur absolue inutilité, mes poèmes dormiront, parfois réunis à titre décoratif sur l’étagère d’un amateur distingué, dans la solitude propre à leur inaccessible vérité.
.


Responses

  1. Papilio ulysses


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :