Publié par : Xavier Bordes | 30 décembre 2019

Coin de campagne


.
Coin de campagne
.
Le chant du coucou gris en bermuda rayé
Le loir dans la nuit qui se gave de prunes
Le panure qui ressemble au chef de la CGT
et qui dans l’embrouillamini des roseaux
manifeste obstinément avec ses compagnons
.
Certes ce n’est pas le train rouge du Corcovado
ni les falaises de glace d’Onelli ou de Balado
ni non plus les strates polychrome du Colorado
ou les prestiges du matin en baie d’Along
et autres lieux gigantesques ou merveilleux
.
Seulement un petit coin de campagne en France
anonyme avec ses haies de viornes et de sorbiers
Ses vaches vautrées dans l’ombre leurs cornes
auréolées de mouches Ses chèvres barbues
à la pupille fendue Ses chants de coqs obstinés
.
sur le fumier carré des fermes bâties dans la même
pierre qui colore les éminences pelées du paysage
Rien d’autre ici qu’une vie laborieuse et humble
où l’amour des hommes s’étend aux animaux
très loin de la trépidation impitoyable des cités

 

.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :