Origine de l’expression « attendre cent sept ans »

L’expression vient de la Bible. Seth, après la naissance de son fils, attendit encore huit cent sept ans avant de mourir. Mais l’expression « On ne va pas attendre huit cent sept ans » n’est pas bien rythmée, et comme la versification fin moyen-âge début renaissance habituellement rythmait en décasyllabes, vers mnémotechnique et didactique de tous les écrits et livres scolaires (l’alexandrin n’étant pas encore le vers à la mode), les locuteurs ont fait sauter de la phrase le « huit » pour obtenir un balancement classique 4+6 bien carré : « On ne va pas // attendre cent sept ans ». Telle est l’explication du mystère !

Publicités

Responses

  1. ah! il fallait le savoir merci Xavier:)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :